Le blog Urgo Moon

Relaxation, méditation, sophrologie : prendre soin de sa santé mentale pour soulager les douleurs menstruelles

S’il y a bien quelque chose de commun à toutes les femmes, ce sont les menstruations. Pourtant, chacune les vit différemment. Pour certaines, il s’agit d’une période totalement indolore et presque ordinaire, tandis que d’autres sont accablées par la douleur pendant toute la durée des règles. 

Pendant cette période, il convient de prendre soin de soi tant physiquement que psychologiquement pour apaiser les douleurs des menstruations. Dans ces quelques lignes, nous vous donnons trois méthodes pour prendre soin de votre santé mentale.

La relaxation pour prendre soin de soi

Pour aider le corps à accueillir la période des menstruations et les douleurs qui l’accompagnent, la relaxation est un moyen idéal. Douce et adaptable à tous les emplois du temps, elle permet à l’esprit d’être apaisé, incite le corps à se détendre et vous procure un vrai moment de bien-être. Elle englobe plusieurs pratiques et techniques qui peuvent s’accorder avec les besoins de chacune.

Le yoga, par exemple, est une activité relaxante axée sur diverses postures et sur la respiration. Vous pouvez intégrer une classe de yoga pour être guidée par un professeur qualifié. Il existe par ailleurs de nombreux types de yoga, comme le classique Hatha yoga, le Ashtanga yoga qui est plus dynamique, ou encore le Kundalini yoga, qui propose la réalisation de postures stables.

Peu importe où vous vous trouvez et le moment de la journée auquel vous souhaitez pratiquer, prenez le temps de travailler votre respiration, lentement et calmement. Assise ou debout, le simple fait de vous concentrer sur les inspirations et expirations longues apaise votre mental et atténue la douleur.

Les postures inspirées du yoga

Pour vous relaxer efficacement, d’autres exercices de yoga peuvent également être pratiqués pendant vos menstruations, comme la « position du chat-vache ». À quatre pattes, veillez à inspirer profondément et creuser le dos, puis à expirer et courber, ventre rentré. Vous pouvez aussi essayer la « posture de l’enfant », qui fait partie des exercices efficaces pour soulager les douleurs : placez-vous au sol à genoux, les jambes serrées, puis asseyez-vous sur les talons. Venez déposer le front au sol délicatement, puis tendez avec douceur les bras vers l’avant en respirant profondément.

Les massages relaxants

Des massages relaxants peuvent également être pratiqués tout au long de la journée pour apaiser les douleurs. Par exemple, effectuez des petits cercles sur votre ventre avec vos mains ou à l’aide d’une balle, assise ou allongée, et profitez d’un délicieux moment de détente ! En variante, vous pouvez aussi faire, matin et soir, un massage du ventre, après avoir déposé une préparation que vous aurez réalisée avec quelques gouttes d’huile essentielle d’Ylang-Ylang diluées dans un peu de lait pour le corps.

La méditation pour se reconnecter à son corps et au moment présent

La méditation est une activité parfaite pour porter votre attention sur l’instant présent et sur ce qui vous entoure, mais aussi pour balayer toutes vos pensées et tous vos tracas. Le but ici est de faire perdre de leur intensité à ces pensées sur un temps défini, celui qui vous correspond. C’est ainsi l’occasion idéale pour vous recentrer sur vous-même et ressentir tout ce qui se passe dans votre corps. Cette pratique simple est très bénéfique et apaisante pour le corps, mais aussi pour l’esprit.
Pendant vos règles, prenez le temps de vous installer dans un endroit que vous parait calme. Que vous ayez les yeux clos ou ouverts, efforcez-vous de ressentir la douleur, mais plus encore, de vous connecter à elle. Le rituel instauré durant cette session sera propre à chacune et il est important que vous soyez à l’aise.

Écoutez votre corps et ses mouvements et ce qu’il touche. Prenez soin d’observer la douleur, de l’accepter, de la considérer et de la laisser venir, en toute bienveillance.

Cette pratique bien distincte de la relaxation vous aide à accueillir la journée et les événements en cours, mais elle vous permet aussi de prendre conscience de votre corps. La médiation ne fera pas disparaître totalement les douleurs, mais elle vous aide à vivre votre cycle avec sérénité, tout en étant très profitable à votre santé mentale.

Pour commencer à méditer en toute simplicité, n’hésitez pas à vous tourner vers les applications dédiées à cette pratique, mais aussi vers les vidéos ou livres explicatifs. Vous trouverez forcément le support qui vous convient pour vous familiariser facilement avec la méditation.

La sophrologie pour apaiser le corps et l’esprit

La sophrologie est l’une des nombreuses méthodes en vogue pour soulager les douleurs menstruelles. Cette pratique « psychocorporelle » vise à aligner le corps et l’esprit via des exercices de relaxation, qui sont très bénéfiques pour aider la tension à redescendre.

Le « pompage des épaules »

Le « pompage des épaules » est un exercice facile que vous pouvez réaliser n’importe où. Tout d’abord, imaginez votre corps comme une pompe géante : prenez une longue inspiration en serrant vos poings très fort, puis bloquez cette inspiration. Remontez vos épaules jusqu’aux oreilles puis relâchez-les. Répétez ce mouvement d’épaules, à la vitesse que vous voulez, en visualisant la douleur causée par les menstruations. Imaginez-vous extérioriser cette douleur grâce au pompage généré par vos épaules.

Lorsque vous avez suffisamment pompé tout en bloquant votre respiration, soufflez et expirez en desserrant vos poings. Facile, non ?

Le « chauffage corporel »

Le « chauffage corporel » est un autre exercice que vous apprécierez ! Cet exercice se pratique avec la respiration abdominale : il contribue à faire descendre l’énergie au niveau du ventre et offre une détente rapide. Encore une fois, le corps travaille en harmonie avec l’esprit, aidant les muscles à se décontracter et le mental à se relaxer.

Prendre soin de sa santé mentale est très important en tout temps. Pendant les règles, et plus particulièrement si elles sont douloureuses, il est bon de travailler sur soi pour être détendue et apaisée. Les exercices de relaxation que nous vous avons proposés peuvent être accompagnés d’un suivi psychologique, pour prendre soin de votre santé efficacement. Ensemble, ils permettront au corps d’accueillir la douleur en toute quiétude, vous aidant à vivre votre cycle au mieux.

D’autres articles pourraient vous intéresser